A Propos

Jadis un petit village, Oku est aujourd’hui le centre de la ville de Setouchi, où se situe la mairie, de nombreuses entreprises ainsi que la nouvellement bâtie et très belle bibliothèque municipale. La beauté d’Oku se trouve dans sa nature luxuriante et ses innombrables rizières. Avec le va-et-vient des saisons, la ville entière change de couleurs et de caractère.

Le magnifique et particulièrement flamboyant vert des collines et des rizières en été se transforme peu à peu en de belles couleurs automnales, pleines de nuances de jaunes et de rouges, qui enflamment la ville. Cette splendeur, par contre, est de courte durée et laisse rapidement place en quelques semaines au blanc et marron tamisés de l’hiver. Et puis finalement, la ville reprend de ses couleurs avec toutes les fleurs bourgeonnantes du printemps, et bien sur avec le rose resplendissant des cerisiers.           

Dissimulés dans les nombreuses collines d’Oku se trouvent plusieurs anciens lieux de cultes où se tiennent tout un tas de festivals locaux importants tout au long de l’année. Une de ses collines abrite un temple et sanctuaire shinto particulièrement beaux, qui détiennent plus qu’une importance régionale car ils font en fait partie de plusieurs routes de pèlerinages nationales. Si faire tout un pèlerinage est trop long pour vous, il existe plusieures chemins de randonnées locales très sympathiques à explorer! 

Oku n’est pas seulement le berceau de tous ses lieux spirituels, c’est aussi la ville natale d’un des peintres rebels les plus connus du Japon: Takehisa Yumeji. Vous pouvez remonter dans le temps et visiter sa maison d’enfance assise au pied d’une colline, où vous pouvez facilement imaginer comment la vie a dû  être au 19e siècle dans la campagne japonaise.      


Plongez dans l’enfance du célèbre peintre Yumeji

Savez vous à quoi ressembler le Japon ancien?

Histoire d’Oku

Le nom ‘Oku’ est apparu pour la première fois dans des archives datant du 6ème siècle, lorsque l’endroit était composé de seulement une poignée de petits villages. Cependant, en 1933, les ruines d’un village, qui avait survécu depuis l’ère Yayoi  (300 avant JC-300 après JC) jusqu’au moyen age, furent trouvées sur la digue qui fait partie de la plaine alluviale de la rivière Yoshii. Le centre du village était en grande partie constitué de plusieurs maisons ovales qui datent du début de l’ère Yayoi. On y trouva au fil de plusieures excavations archéologiques beaucoup de coquillages, poteries, poteries en grès, et même des récipients en os. Des trous pour poteaux de bâtiments datant des ères Nara et Heian ont aussi été découverts. Grâce à ces découvertes en plus de celles de Yayoi, le site fut désigné site historique national en 1985.

Quoi voir?

La Maison d’Enfance de Takehisa Yumeji

Il est impossible de décrire Takehisa Yumeji en un seul mot. Il était plein de choses: un poète, un dessinateur de livres pour enfants, un peintre rebel, un pionnier, un graphiste, et un des créateurs d’un nouveau style artistique nommé le ‘Taishô-roman’. Ces oeuvres les plus connues sont celles de belles femmes peintes dans des scènes de tous le jours. C’est dans cette maison qu’est né Yumeji le 16 septembre 1884. Sa famille gérait une entreprise de distribution de sake et travaillait en tant que agriculteurs sur le côté. Yumeji a passé les années formatrices de son enfance jusqu’à l’âge de 16 ans au milieu de ce bel environnement. On peut même dire que sa ville natale, et surtout sa maison d’enfance , furent l’origine et la source d’inspiration la plus importante pour son art. En plus de voir où il a vécu et dormi, on peut aussi y admirer plusieurs oeuvres de ses fameuses ‘beautés’.

Les Marionnettes de Takeda Kinosuke

Oku est aussi la ville natale de Takeda Kinosuke (né Takao Okamoto). Né en 1923, il est célébré pour avoir contribué à la re-popularisation de l’art ancien des marionnettes japonaises en tant que membre de l’école Takeda, un group d’artistes qui remonte jusqu’au milieu du 17e siècle.  Plusieures de ses marionnettes méticuleusement confectionnées sont aujourd’hui en exposition dans la bibliothèque de la ville de Setouchi. Pour voir ses merveilleuses créations prendre vie, vous pouvez assister gratuitement à un des spectacles mensuels qui a lieu à la bibliothèque, ou pour quelque chose d’encore plus grandiose, venez vous joindre au festival annuel de marionnettes tenu en août. 

Le Parc des Maisons Yayoi

Situé à seulement 3 minutes à pied de la station d’Oku, les ruines du village de Kadota Kaizuka est la preuve la plus ancienne que nous avons d’un village à Setouchi, qui démontre que cette région a toujours été habitée depuis l’ère préhistorique de Yayoi. Depuis sa découverte en 1933 par Kaoru Nagase et sa désignation en tant que Site National Historique en 1985, il a été transformé en parc historique où  des maisons de l’ère Yayoi ont été recréées, ce qui vous permet de vous promener un peu à travers l’histoire et voir à quoi ressemblait le Japon d’il y a plus de mille ans.    

Ueterasan: Temple Yokeiji

Perché à 70 m au dessus de la ville sur le sommet du mont Uetera ( qui signifie littéralement ‘temple sur la montagne), et dissimulé dans la partie la plus à l’ouest d’Oku, le temple Yokeiji construit en 749 après JC est probablement la plus ancienne structure existante d’Oku. On peut y admirer pratiquement tout le paysage d’Oku et le chemin onduleux de la rivière Yoshi du sommet de la colline où se tiennent l’impressionnant temple Bouddhiste avec sa pagode à trois étages ainsi que le sanctuaire Shinto Toyohara Kitajima.

Le temple en soi accueille tout au long de l’année de nombreux événements , y compris des cérémonies de thé en avril, des illuminations nocturnes en décembre ainsi que le traditionnel festival d’automne en octobre. On peut y accéder facilement par train en partant de la station d’Oku ou d’Okayama et en descendant à la station d’Odomi. De là, c’est juste une courte promenade à pied à travers la campagne environnante. 

La Bibliothèque Municipale de Setouchi

La bibliothèque de Setouchi est une des grandes réussites des locaux de la ville. Construite en 2016 après un tollé général concernant l’état inacceptable de l’ancienne bibliothèque, cette nouvelle bibliothèque reçut l’année suivante le prix de ‘meilleure bibliothèque du Japon’. Et ce n’est pas difficile de comprendre pourquoi! L’architecture est d’une grande modernité mais reste simple et élégante, où on peut y trouver une grande sélection de livres, des zones de travail confortables, de nombreuses salles de réunion, une zone café entourée de grandes baies vitrées, et même une petite salle de jeu pour enfants.  

En plus de tous les équipements qui viennent avec une bibliothèque moderne telles que la wifi gratuit, on y trouve aussi toute une panoplie d’installations éducatives. En plus d’un petit théâtre,  plusieurs objets anciens et découvertes archéologiques y sont exposés. C’est l’endroit parfait pour se reposer ou prendre une pause après avoir passé une longue journée à explorer les environs.    

Que ce soit pour explorer les sites anciens et la beauté naturelle d’Oku, ou si vous pensez simplement utiliser Oku en tant que hub pour explorer le reste de Setouchi, n’hésitez pas à vous arrêter un peu dans ce petit endroit unique qui regorge de choses à faire et à voir!    

 

Le Temple et Sanctuaire Shinto d’Ueterasan:

Un temple centenaire magnifique avec une superbe vue sur la ville

Pour en savoir plus »

Café Kinoshita

De la nourriture délicieuse et des graines de cafés qui viennent de par le monde!

Pour en savoir plus »